A la fin de l'été 2020, lors d'une randonnée dans le Massif des Bauges, j'avais emmené avec moi mon appareil photo argentique avec ma première pellicule couleur. J'ai fait développer ces images presque 6 mois plus tard seulement, et ai (re)découvert la magie de ce procédé, qui fait qu'on a l'impression d'ouvrir un paquet cadeau en regardant ses clichés pour la première fois.